Du 17 février au 17 Mars

Femme LadakhieCette exposition présente des photographies prisent en juillet et novembre 2014, lors de visites au peuple tibétain en exil forcé, dans des familles, monastères et camps de réfugiés ; au Népal et dans le nord de l’Inde, dans les montagnes himalayennes du Ladakh et à Dharamsala.
Eux aussi, sont nos amis, nos sœurs et frères humains. L’émotion esthétique nous relie d’un coup à ces humains que vous ne connaissez pas, mais vous savez que quelque chose en eux est exactement semblable à ces choses en vous, qui nous donnent vie. L’émotion esthétique est une porte basse, une porte ouverte en chacun de nous qui permet au voile de tomber, de s’éveiller, de nous défaire du ‘Je’, nous mène à l’ensemble de l’humanité, une ouverture étroite vers le monde tel qu’il est et tel qu’il nous accueille.
Au-delà de l’apparence esthétique, et de l’illusion visuelle calme et colorée, et malgré ces vraies sourires affichés, soutenus du courage et de la détermination de milliers de tibétains qui, chaque année, courent le risque, au péril de leur vie de traverser l’Himalaya pour rejoindre l’Inde via le Népal et y rencontrer le Dalaï-Lama, il y a l’instant présent, le seul à vivre. Et ne vous y trompez pas, ces photographies évoquent les difficultés de l’exil et de l’intégration, dans la volonté de la résistance à la colonisation, par des humains épris de dignité, et de compassion.
Le vide est habité pour peu qu’on l’écoute ; le vrai cauchemar est le plein, un monde totalement rempli, ignorant, au point que l’autre, celui que nous nommons « l’étranger », ne serait plus un ami, un frère humain. Des yeux qui se font regards, des sourires pour tous passeports, et des silences qui racontent ; témoignages Humains. Ceci qui est là se montre à peine, il faut pour le percevoir ralentir, se rendre disponible, ouvrir son cœur d’amour et de compassion, baisser la lumière, ne faire presqu’aucun bruit, et c’est là, c’était là depuis toujours, en tout, et on ne le savait pas ou-bien on l’avait oublié parce qu’on était trop bruyant, égoïste, parce qu’on regardait ailleurs et cherchait extérieurement ce qui est en chacun de nous, comme dans tout.

Christelle et Gilbert HUGUET PEYRE

Du 20 janvier au 17 février

clu00E9o thu00E9 dansant

« St Valentin ou pas, l’amour et la tendresse sont des thèmes chers à Cléo; cette artiste peintre de talent animera les murs du Bonheur est dans le thé pour la seconde fois, avec ses toiles petits et grands formats , accessibles à tous. Cléo met son expérience et son savoir-faire au service de l’humour et de la délicatesse, une façon de partager les courbes de ses sentiments colorés… »

Du 9 décembre jusqu’au 20 Janvier

fleurs maddli

« Madlli peint des paysages, des fleurs, tout ce qui la touche et l’interpelle depuis presque 30 ans en utilisant l’aquarelle comme support de ses créations. Pour cette exposition vente, l’artiste exposera une quinzaine d’aquarelles petit et moyen format. La somme collectée à l’occasion de cette vente sera intégralement reversé à l’ONG poitevine Initiative Développement (ID)
Depuis 20 ans, cette ONG poitevine dont le siège se trouve à Poitiers, accompagne des populations très défavorisées dans l’amélioration de leur conditions de vie, en leur donnant accès aux besoins de base : éducation, santé, agriculture, énergies renouvelables…
Notre association regroupe près de 200 salariés qui travaillent sur 23 programmes dans 6 pays: Tchad, Togo, Bénin, Congo Brazzaville, Comores et Haïti .
ID appuie 22 groupements agricoles, 352 ONG sud, 46 centres de santé, 56 écoles !
Notre association poursuit 2 objectifs:
– Améliorer les conditions de vie des plus défavorisés en leur permettant l’accès aux besoins de base : éducation, santé, agriculture, eau et assainissement, énergies renouvelables.
– Accompagner, former, renforcer les compétences des associations dites sud ( ONG, associations de parents d’élèves, coopératives agricoles, etc…) pour qu’à terme elles soient pleinement autonomes et en capacité de gérer leur projet de A à Z. » Alexandra Besnard

Du 14 octobre au 6 décembre 2014

A l'encre de RoseRose Marie Rextoueix « Oser Éros ». Après avoir présenté et dédicacé son livre autobiographique : «L ‘âme de la Rose» Rose Marie Rextoueix expose ses poésies illustrées. La beauté éternelle est pour elle, grande source d ‘inspiration. D ‘autres se sont tissées au fil de ses rencontres. Sensualité, subtilité et spiritualité sont au rendez-vous ! Elle a choisi l’anagramme de son prénom pour nommer son exposition : « Oser Éros »

Du 16 septembre au 11 octobre

Maximo Geraldino né en 1968 en république Dominicaine. Artiste peintre, sa peinture populaire, naïve et colorée utilise la technique du grillage, dite tridimensionnel (Technique artisanale et propre à Maximo). Depuis 2004, Maximo vit en France. maximogeraldino.canalblog.com

A partir du 15 avril

Cléo« Touche-à-tout-de talent, Cléo est une artiste autodidacte qui, au fil de sa vie, a su mettre en valeur le fruit de ses multiples expériences au profit d’un art expressif et épanoui, né d’une passion forte et intègre… C’est sans compromis et grâce à une technique aboutie , qu’elle offre à votre regard émotion et humour à travers ses oeuvres, dans ce cadre ou frémissent plein de petits bonheurs, à déguster sans modération ! « 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jusqu’au 12 avril

la_merPeintures à l’huile & Reproductions numérotées. Mystère, profondeur et révélation.
Vers la croisée des chemins de la matière et de l’esprit, du réel à l’invisible.
C’est  Aldoux Huxley qui écrivait, je cite, «l’expérience n’est pas ce qui nous arrive mais ce que l’on fait de ce qui nous arrive ». Les toiles d’Anna Sellam favorisent l’expérience de ce que l’on est, elles m’ont guidé sur le chemin de mon être fondamental et plus généralement favorisent l’état de non pensée.
Infos au 05 49 41 44 48.

Jusqu’au 15 Mars

 

par l’association En Tous Genres, association de visibilité et de lutte contre les discriminations fondées sur le genre, le sexe et l’orientation sexuelle.

affiche de l’expo