expo-patricepoly-2015-visuel3-600Le visage discret et méconnu des plantes sauvages, le calme estival des bords de rivières poitevins, et des visions de la côte Vendéenne se regroupent sur un thème à dominante végétale pour cette exposition.
Entièrement et uniquement captés sur le vif, ces dessins naturalistes sont la trace vivante de moments de contemplation de la beauté du monde, la transcription directe et sensible de la vision par la main de l’artiste.
Réalisés sur papiers d’archive, les dessins sont mis sous verre, puis discrètement réhaussés d’un cadre en chêne huilé fabriqué manuellement à l’atelier à partir de bois de la région coupé et séché traditionellement.
Au dela de la simple figuration réaliste, ce sont des objets précieux et intemporels. En replaçant l’humain au coeur de chaque étape de la création, Patrice Poly cherche à rendre à l’oeuvre d’art sa valeur en tant que fruit du travail d’atelier. Dans un monde dominé par la violence de la machine, la volatilité du numérique et la superficialité consumériste, il vous invite à prendre le temps d’une respiration, à partager un instant de calme et de sincérité.

www.patricepoly.com

 

 

expo-patricepoly-2015-visuel-600

Une pierre, deux maisons, trois ruines, quatre fossoyeurs, un jardin, des fleurs, un raton laveur …ou plutôt Un bouquet de coquelicots, des fleurs blanches, un ruisseau, une nature morte, un renardeau … Ainsi va l’inventaire des peintres amateurs de l’association des Ateliers d’Arts Plastiques de Saint Benoît. Du pastel, de l’huile, de l’aquarelle en passant par la peinture sur porcelaine, les adhérents sont ravis d’être accueillis très chaleureusement et de pouvoir montrer leurs travaux au « Bonheur est dans le thé »
L’association propose des cours avec deux professeurs tout au long de la semaine, au Prieuré de Saint-Benoît. Des ateliers libres de cartonnage, encadrement, peinture sur porcelaine complètent cet éventail. Les enfants peuvent aussi exercer leurs talents le mercredi après-midi. Des stages, affichés sur notre site, sont proposés les week-ends.
Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter :
Renseignements au 06 08 22 39 75
artsplastiquesstbenoit@gmail.com
http://arts-plastiques-86.eklablog.com

la Guerrie--re 2008
L’Artiste: Anita Langer, née en 1953, peint depuis sa jeunesse étudiante; Son oeuvre est nourrie de plusieurs sources d’inspiration, à la fois figurative et symbolique, botanique et humaniste, personnelle et universelle. Les oeuvres présentées illustrent principalement deux thèmes:
Par la fréquentation familière et assidue du monde végétal, Anita Langer, dans ses images sur bois, nous fait deviner les forces à l’oeuvre dans la croissance des plantes. Souvent connues pour leur pouvoir de guérison ou de symbolisation, elles sont représentées ici à la fois de façon botanique et onirique.
Et le thème puissant de l’arbre, porteur de fleurs et de fruits, symbole éternel du cycle de la vie, revient comme un rappel vers la simplicité de l’essentiel.
La Technique: Cherchant une évidente cohésion entre sujet et support, l’artiste s’est réapproprié l’antique technique de la tempéra à l’oeuf, utilisée par exemple sur les retables depuis le moyen-âge. Créant elle-même ses couleurs à partir de pigments minéraux naturels et d’oxydes métalliques, elle crée sur des panneaux de cèdre poli des images lumineuses et intemporelles. 

Cascade de Bonneuil-Matours   Pont de l'ancien chemin de fer, Chauvigny

 

 

Photographe autodidacte, j’ai tout d’abord cherché à comprendre comment faire une photo qui ne soit pas ratée. Puis petit à petit, j’ai découvert un univers, une pratique, qui a de plus en plus d’importance pour moi. Jusqu’à ce que j’ai l’opportunité de vous montrer mes images dans cette exposition.
C’est avec mes images que j’essaye de vous toucher. Pour citer un grand photographe, Henri CARTIER-BRESSON disait, qu’il s’agissait de « (…) mettre sur la même ligne de mire, la tête, l’oeil et le coeur. ». Ceci résume et définit selon moi parfaitement, ce que je ne pourrais vous exprimer avec mes mots.
Ma démarche tout d’abord contemplative, est de vous partager un regard, une réflexion sur l’Homme, son histoire, sa culture, son architecture, son empreinte sur la planète qui l’a vu naître. Vous trouverez dans mes clichés de l’ombre et de la lumière. En espérant avoir chaque fois trouvé l’équilibre subtil entre ces deux forces antagonistes et pourtant indissociables l’une de l’autre. Afin que pour vous aussi tout soit sur la « même ligne de mire ».

ChromeCette exposition présente les photographies réalisées durant le processus de création de la pièce Chrome, pièce créée par trois artistes du Collectif Zone d’ Appui Provisoire :
Léa Bonnaud et Mélanie Jolly, danseuses
Eugénie Petit, plasticienne.
Quatre performances, une par saison, ont composé l’année de création de la performance Chrome.
Des temps où les artistes se sont engagées pleinement dans l’expérience du rapport à l’environnement extérieur, pour en observer les influences et résonances sur la créativité et les traduire en objets artistiques.
Une invitation à découvrir leur univers poétique et énigmatique.
« Chrome a duré un an.
Quatre saisons pour un processus de performances en extérieur. Quatre temps de recherche – en fait, quatre performances à part entière.
Des résidences-immersions dans des lieux différents, pour nous donner le temps d’observer et de faire l’expérience des changements temporels, climatiques, lumineux, sonores, végétaux, et chromatiques évidemment. Mais surtout transformer cette expérience par le mouvement, le dessin, la peinture, la photographie, la vidéo, l’écriture, le son. Comment ces influences enrichissent-elles nos pratiques artistiques? Quelles traces en gardons-nous? Ces matières, envisagées en tant qu’objets artistiques elles-mêmes, deviennent alors témoins du processus de création, de ce qui est perçu, saisi dans l’instant, puis retranscrit par nos corps à travers ce qui nous semble, ce que nous sentons le plus adéquate à exprimer le moment, l’émotion, la sensation.
Cette approche globale, avec le corps au centre, fait émerger la création à partir de l’instinctif, des perceptions. Essayer de trouver la source provocant l’envie, la motivation la plus profonde de l’acte artistique.
Créer nos propres codes de communication (pas de mots déjà existants), de jeux, de repas…
A partir du moment où la peau-toile est enfilée, la performance est en cours. On n’échappe pas à la fatigue, au froid, à la chaleur, on est confronté au vide, au rien; et alors, que se passe-t-il?
Pour tenter de trouver ce rapport avec l’instinct, nous avons choisi des espaces extérieurs à chaque fois différents, et y avons trouvé nos propres repères. Seules consignes temporelles: les jours et heures de début et de fin, toujours en lien avec un rythme temporel naturel, celui du soleil.
Pour couper avec le quotidien, tout passe dans l’artistique. »
Les photographies ont été prises majoritairement par Mélanie Jolly, l’appareil étant à disposition des trois artistes pendant les performances. Les tirages argentique noire et blanc ont été réalisés par Mélanie Jolly.
Le Collectif Zone d’Appui Provisoire est une compagnie de danse contemporaine basée à Latillé (86), et travaillant notamment autour de l’improvisation, composition instantanée, Contact Improvisation et danse contemporaine, en lien avec d’autres arts.
http://www.collectifzap.fr/chrome/

Christiane Faure revient ……
Après une première exposition au « Bonheur est dans le Thé» en 2011, consacrée aux paysages à l’aquarelle, je vous présente cette année, du 15 mai au 13 juin des toiles réalisées à l’huile, à l’aquarelle, aux pastels secs, uniquement d’après des photos réalisées par moi-même ou mes proches. J’aime donner vie à l’animal et retrouver son expression en traçant ses yeux, ses traits, sa posture.
J’aime aussi les couleurs de la nature, les arbres, les fleurs, les visages,
la vie en somme ! C’est un grand plaisir de revenir au « Bonheur est dans le Thé » où l’accueil et les repas s’illuminent toujours de sourires, d’enthousiasme et de raffinement.

18 Chipie sur son tabouret

Les fleurs et le printemps sont le thème principal de cette exposition. Caroline Raillard, aquarelliste, saisit l’instant et la lumière a travers une recherche constante de transparence. La technique de l’aquarelle demande une longue pratique mais paradoxalement il y a de nombreuses façons de procéder pour transmettre des ambiances très différentes… c’est une démarche de « lacher prise » pour accepter que l’eau vous emporte… Caroline intervient comme animatrice depuis  2011 au sein de l’association « les Arts Plastiques » de St Benoit.

P1080302

Jusqu’au 14 Avril :

Des animaux, des femmes, des portraits pour saisir une expression ou un instant de vie. Les sujets sont souvent des coups de cœurs ou l’illustration d’une pensée, mais aussi d’après photos de vacances, du quotidien, ou de magasines. Agnès ELIE, peintre figuratif présente des huiles sur toile travaille sur photo et à la commande pour des portraits humains ou animaliers.

Agnes Elie