ChromeCette exposition présente les photographies réalisées durant le processus de création de la pièce Chrome, pièce créée par trois artistes du Collectif Zone d’ Appui Provisoire :
Léa Bonnaud et Mélanie Jolly, danseuses
Eugénie Petit, plasticienne.
Quatre performances, une par saison, ont composé l’année de création de la performance Chrome.
Des temps où les artistes se sont engagées pleinement dans l’expérience du rapport à l’environnement extérieur, pour en observer les influences et résonances sur la créativité et les traduire en objets artistiques.
Une invitation à découvrir leur univers poétique et énigmatique.
« Chrome a duré un an.
Quatre saisons pour un processus de performances en extérieur. Quatre temps de recherche – en fait, quatre performances à part entière.
Des résidences-immersions dans des lieux différents, pour nous donner le temps d’observer et de faire l’expérience des changements temporels, climatiques, lumineux, sonores, végétaux, et chromatiques évidemment. Mais surtout transformer cette expérience par le mouvement, le dessin, la peinture, la photographie, la vidéo, l’écriture, le son. Comment ces influences enrichissent-elles nos pratiques artistiques? Quelles traces en gardons-nous? Ces matières, envisagées en tant qu’objets artistiques elles-mêmes, deviennent alors témoins du processus de création, de ce qui est perçu, saisi dans l’instant, puis retranscrit par nos corps à travers ce qui nous semble, ce que nous sentons le plus adéquate à exprimer le moment, l’émotion, la sensation.
Cette approche globale, avec le corps au centre, fait émerger la création à partir de l’instinctif, des perceptions. Essayer de trouver la source provocant l’envie, la motivation la plus profonde de l’acte artistique.
Créer nos propres codes de communication (pas de mots déjà existants), de jeux, de repas…
A partir du moment où la peau-toile est enfilée, la performance est en cours. On n’échappe pas à la fatigue, au froid, à la chaleur, on est confronté au vide, au rien; et alors, que se passe-t-il?
Pour tenter de trouver ce rapport avec l’instinct, nous avons choisi des espaces extérieurs à chaque fois différents, et y avons trouvé nos propres repères. Seules consignes temporelles: les jours et heures de début et de fin, toujours en lien avec un rythme temporel naturel, celui du soleil.
Pour couper avec le quotidien, tout passe dans l’artistique. »
Les photographies ont été prises majoritairement par Mélanie Jolly, l’appareil étant à disposition des trois artistes pendant les performances. Les tirages argentique noire et blanc ont été réalisés par Mélanie Jolly.
Le Collectif Zone d’Appui Provisoire est une compagnie de danse contemporaine basée à Latillé (86), et travaillant notamment autour de l’improvisation, composition instantanée, Contact Improvisation et danse contemporaine, en lien avec d’autres arts.
http://www.collectifzap.fr/chrome/

Christiane Faure revient ……
Après une première exposition au « Bonheur est dans le Thé» en 2011, consacrée aux paysages à l’aquarelle, je vous présente cette année, du 15 mai au 13 juin des toiles réalisées à l’huile, à l’aquarelle, aux pastels secs, uniquement d’après des photos réalisées par moi-même ou mes proches. J’aime donner vie à l’animal et retrouver son expression en traçant ses yeux, ses traits, sa posture.
J’aime aussi les couleurs de la nature, les arbres, les fleurs, les visages,
la vie en somme ! C’est un grand plaisir de revenir au « Bonheur est dans le Thé » où l’accueil et les repas s’illuminent toujours de sourires, d’enthousiasme et de raffinement.

18 Chipie sur son tabouret

Les fleurs et le printemps sont le thème principal de cette exposition. Caroline Raillard, aquarelliste, saisit l’instant et la lumière a travers une recherche constante de transparence. La technique de l’aquarelle demande une longue pratique mais paradoxalement il y a de nombreuses façons de procéder pour transmettre des ambiances très différentes… c’est une démarche de « lacher prise » pour accepter que l’eau vous emporte… Caroline intervient comme animatrice depuis  2011 au sein de l’association « les Arts Plastiques » de St Benoit.

P1080302

Jusqu’au 14 Avril :

Des animaux, des femmes, des portraits pour saisir une expression ou un instant de vie. Les sujets sont souvent des coups de cœurs ou l’illustration d’une pensée, mais aussi d’après photos de vacances, du quotidien, ou de magasines. Agnès ELIE, peintre figuratif présente des huiles sur toile travaille sur photo et à la commande pour des portraits humains ou animaliers.

Agnes Elie

Du 17 février au 17 Mars

Femme LadakhieCette exposition présente des photographies prisent en juillet et novembre 2014, lors de visites au peuple tibétain en exil forcé, dans des familles, monastères et camps de réfugiés ; au Népal et dans le nord de l’Inde, dans les montagnes himalayennes du Ladakh et à Dharamsala.
Eux aussi, sont nos amis, nos sœurs et frères humains. L’émotion esthétique nous relie d’un coup à ces humains que vous ne connaissez pas, mais vous savez que quelque chose en eux est exactement semblable à ces choses en vous, qui nous donnent vie. L’émotion esthétique est une porte basse, une porte ouverte en chacun de nous qui permet au voile de tomber, de s’éveiller, de nous défaire du ‘Je’, nous mène à l’ensemble de l’humanité, une ouverture étroite vers le monde tel qu’il est et tel qu’il nous accueille.
Au-delà de l’apparence esthétique, et de l’illusion visuelle calme et colorée, et malgré ces vraies sourires affichés, soutenus du courage et de la détermination de milliers de tibétains qui, chaque année, courent le risque, au péril de leur vie de traverser l’Himalaya pour rejoindre l’Inde via le Népal et y rencontrer le Dalaï-Lama, il y a l’instant présent, le seul à vivre. Et ne vous y trompez pas, ces photographies évoquent les difficultés de l’exil et de l’intégration, dans la volonté de la résistance à la colonisation, par des humains épris de dignité, et de compassion.
Le vide est habité pour peu qu’on l’écoute ; le vrai cauchemar est le plein, un monde totalement rempli, ignorant, au point que l’autre, celui que nous nommons « l’étranger », ne serait plus un ami, un frère humain. Des yeux qui se font regards, des sourires pour tous passeports, et des silences qui racontent ; témoignages Humains. Ceci qui est là se montre à peine, il faut pour le percevoir ralentir, se rendre disponible, ouvrir son cœur d’amour et de compassion, baisser la lumière, ne faire presqu’aucun bruit, et c’est là, c’était là depuis toujours, en tout, et on ne le savait pas ou-bien on l’avait oublié parce qu’on était trop bruyant, égoïste, parce qu’on regardait ailleurs et cherchait extérieurement ce qui est en chacun de nous, comme dans tout.

Christelle et Gilbert HUGUET PEYRE

Du 20 janvier au 17 février

clu00E9o thu00E9 dansant

« St Valentin ou pas, l’amour et la tendresse sont des thèmes chers à Cléo; cette artiste peintre de talent animera les murs du Bonheur est dans le thé pour la seconde fois, avec ses toiles petits et grands formats , accessibles à tous. Cléo met son expérience et son savoir-faire au service de l’humour et de la délicatesse, une façon de partager les courbes de ses sentiments colorés… »

Du 9 décembre jusqu’au 20 Janvier

fleurs maddli

« Madlli peint des paysages, des fleurs, tout ce qui la touche et l’interpelle depuis presque 30 ans en utilisant l’aquarelle comme support de ses créations. Pour cette exposition vente, l’artiste exposera une quinzaine d’aquarelles petit et moyen format. La somme collectée à l’occasion de cette vente sera intégralement reversé à l’ONG poitevine Initiative Développement (ID)
Depuis 20 ans, cette ONG poitevine dont le siège se trouve à Poitiers, accompagne des populations très défavorisées dans l’amélioration de leur conditions de vie, en leur donnant accès aux besoins de base : éducation, santé, agriculture, énergies renouvelables…
Notre association regroupe près de 200 salariés qui travaillent sur 23 programmes dans 6 pays: Tchad, Togo, Bénin, Congo Brazzaville, Comores et Haïti .
ID appuie 22 groupements agricoles, 352 ONG sud, 46 centres de santé, 56 écoles !
Notre association poursuit 2 objectifs:
– Améliorer les conditions de vie des plus défavorisés en leur permettant l’accès aux besoins de base : éducation, santé, agriculture, eau et assainissement, énergies renouvelables.
– Accompagner, former, renforcer les compétences des associations dites sud ( ONG, associations de parents d’élèves, coopératives agricoles, etc…) pour qu’à terme elles soient pleinement autonomes et en capacité de gérer leur projet de A à Z. » Alexandra Besnard

Du 14 octobre au 6 décembre 2014

A l'encre de RoseRose Marie Rextoueix « Oser Éros ». Après avoir présenté et dédicacé son livre autobiographique : «L ‘âme de la Rose» Rose Marie Rextoueix expose ses poésies illustrées. La beauté éternelle est pour elle, grande source d ‘inspiration. D ‘autres se sont tissées au fil de ses rencontres. Sensualité, subtilité et spiritualité sont au rendez-vous ! Elle a choisi l’anagramme de son prénom pour nommer son exposition : « Oser Éros »